Merci à toutes et à tous pour cette très belle édition. 

Un grand merci à Dominique Faduilhe pour les photos !!!

Si une photo vous gêne, n'hésitez pas à nous le dire, nous la supprimerons du site. 

Témoignages et souvenirs 2024

Música Corbusier!

Y "en vivo" s'il te plaît !

Parce qu'aucune playlist

Ne pourra te donner

Le frisson de ces vibrations,

T'inviter à ce dialogue permanent de regards,

De cordes et de corps,

De cuivres et de cœurs,

D'abrazos y vientos...

Parce qu'aucun Spotify

Ne saura semer ce suspens des notes suspendues,

La magie de ces mélodies impromptues,

Et de ces ouïes inouïes.

Parce qu'aucun disque dur

N'aura cette passion d'acharné.e.s, 

De lunfa et de milonguitas, 

De los Hermanos a las Chamameceras... 

 

Alors voilà, 1,2,3...

On t'avait prévenu : 

On est revenus 

Et t'as vu, le tango,

Une fois tombé dedans, 

Tu ne peux plus en sortir,

C'est comme ça, 

Quel plaisir.

Et la Roulotte cette rigolote ! 

Parce qu'elle vient pas seulement avec sa horde de Zicos hors pair, 

Ça, c'est clair ! 

Elle ramène aussi 

Tout son collectif explosif, 

Son chapiteau :

Chapeau bas Maestro ! 

Sa farandole de bénévoles, 

Son harem de barnums,

Et ses caravanes de fans

Qui la suivront, 

Coûte que coûte, 

Là où la mènera sa route. 

 

Roulotte je t'aime. 

Merci à toi pour rythmer ma vie. 

Merci Julien d'être si fou.

 

Adelaïde

Carnet de Chaloupage

mai 2024

Firminy #2

Sous les étoiles, le Tango

 

Ô Corbusier,

Un Tango Tango dans ton Musée,

Pulsar, ça sonne et ça résonne,

Un signal qui traverse la galaxie.

Astre déchu, interstellaire,

Mais d’où viens-tu, Extra son lunaire ?

3ème constellation,

A gauche après la Voie Lactée,

7ème rue de ton unité d’habitation,

A la bougie.

 

Courbure de l’espace-temps

Qui s’ouvre à Firminy.

Une onde se forme,

Voix aurifères à l’infini.

Tombées du ciel,

Notes suspendues

Aux aurores boréales,

Ton goût de miel.

 

Couleurs primaires sur ta palette

Comme un jaillissement de lumière

Sortie d’un trou noir.

Du 0, naît l’Univers,

Puis ta planète.

Du chaos, naît le bandonéon ;

Bientôt, d’autres qui s’agrègent.

Et tout vient à Point, dit la Maxime...

Pour qui sait attendre les 6 violons.

 

Certains partirent en duo « Suplentes »

Puis en quatuor

Et se virent 22 en arrivant au port.

Force d’attraction !

Comptez sur la clarinette d’Akram virtuose

Pour un « prompt » renfort.

Même si le Magicien d’Oz,

Imposteur, joue du pipo très fort,

Moins beau que celui d’Anabel ;

Rien ne gâche la magie

De cette voûte céleste.

Dans cette Harmonie-K,

Entrez dans la 4ème dimension de Luciani,

Suivez le flow, laissez-faire le geste.

 

Ô Corbusier,

Chercheur du nombre d’Or,

C’est bien ici que tu aurais pu le trouver !

A Firminy, il y avait l’OR-IOL

Et par l’action du VITRIOL,

Décante le trésor...

 

Point d’orgue :

3 frères à l’uni-sson

« Ils ne sont pas d’ici, ni de là,

Sans passé, ni avenir,

Et être heureux

Est leur couleur d’identité »

De l’or en paillettes,

Des-Pouyé sont d’une autre planète.

Alors, alunissons !

 

Ô Corbusier,

Le nombre magique n’est pas si bien caché.

Si De Vinci s’est égaré,

Sans doute qu’il avait oublié

Qu’il n’y a pas que l’Homme de Vitruve à étudier,

Qu’il n’y a pas que le cercle et le carré.

Qu’il y avait d’autres pistes à creuset...

Dans le triangle, une Femme ou 2 ou 3

Aurai.ent pu le lui révéler.

Leeloo ou Luli, comme le 5ème élément

En détiennent le secret.

Avec Noël-ya des Miracles

Qui restent un mystère :

Milagros Caliva et Sinkunas

Envoient du lourd,

Envoient de l’or

Dans l’Uni Vert.

 

Ô Corbusier,

Mon Vieux Théâtre Me Joue Souvent Une Nouvelle Pièce ! Dans l’ordre astronomique,

Les planètes sont alignées.

De Mercure à Pluton*, on se régale.

Sur le parquet s’ouvre un dédale...

Trouver la trajectoire géodésique,

La plus courte jusqu’à la Musique,

Tout ça dans le sens du bal.

Quarks, neutrons ou électrons libres

Finissent par s’organiser

Sur une ligne orbitale.

 

4 cordes qui vibrent...

Revoir nos ambitions à la hausse,

Ou à la contre-baisse.

Et quand arrive le Candombe,

Nous voilà télétransporté.es,

D’un lieu à l’autre,

D’un temps à l’autre,

Couloirs multidimensionnels.

 

Ô Corbusier,

Sous le chapiteau, c’est la piste aux étoiles.

Stargate vers des galaxies nouvelles.

Le radar Radio Dragon a tout capté.

« Danse avec ton micro, même pas peur ! »,

Dans la faune bigarrée.

La focale de Fadhuile a tout imprimé,

Jusqu’à épuisement du révélateur.

Bains de brome Al-câlins dans l’abrazo fermé.

Le pianiste Blondel au chapeau rose a tout orchestré, Trouvé le secret pour faire bouger la matière.

Béton armé, équipe Roulotte au taquet !

 

A peine le souffle d’une pause,

Une saison, une année, une éternité,

Le voyage intergalactique pourra recommencer.

Le temps, l’espace s’est étiré,

Ô Corbusier, à jamais, dans l’Unité.

 

Patricia Morel

« Aux 4 Fantastic@s, à leurs acolytes et tous les super-héros.héroïnes de l’espace. »

15 mai 2024

Festival Roulotte Tango #2

Firminy, 10-11-12 mai 2024 

Présentation du Festival sur Barrio de tango

Témoignages et souvenirs 2023

Le tango du Corbusier 

 

Che Corbusier

Alors ça roule au Paradis ?

Nous ça roulotte grave à Firminy

On sème du tango dans les murs

De ta baraque de la Culture

Tu l'as construite avec utopie

Un vieux rêve pour nous se réalise ici...

On pose du parquet sur ton béton

On remplit tes espaces de contrebasses,

De bandos et de violons,

On s'écoute, on s'accorde, on improvise

Et ça joue, ça danse, et ça n'arrête pas,

De bas en haut, de haut en bas 

Tout le monde est là

Patrimoine de l'Unesco del Pueblo ! 

Y'a des airs d'Iran, de lunfa et de gaga,

Des tambours pleins d'amour et d'euphorie

Parce que tout ça, tu vois,

C'est le tango d'aujourd'hui,

Et ton fantôme qui flotte sur la foule 

En rigole aussi :-)

 

Adelaïde

Carnet de Chaloupage

Démontage Parquet Roulotte Tango Festival

29 mai 2023

Emission faite pendant le festival


Un grand merci à Marie Pauline et Pierre

Photos de l'édition 2023

Un grand merci à Dominique Faduilhe pour les photos !!!

Si une photo vous gêne, n'hésitez pas à nous le dire, nous la supprimerons du site. 

 

Tangue, Ô, Firminy ! 

 

Ô, Corbusier,

Le corps Musée, La tête usée,

Le cœur fusée.

Laisse tomber le bras, Béton armé, en bas Se lie au parquet miel Que travaille la main Des ami.es fidèles D’hier et de demain.

Le violon s’étonne de sa magie

Que des jambes virevoltent, si jolies. Des tambours résonnent dans la vallée, Les mots s’envolent, par la nuit avalés.

Fa, si, la, si, do

L’avant-bras glisse sur le dos, Comme l’archer sur la corde. Et la Dame d’ici

Découvre l’abrazo,

La mirada et ses codes.

Pour elle, c’est à Firminy, Qu’est né le tango.

Son corps usé

Se détend aussitôt

La harpe a cassé

Sa corde dans l’eau.

Mais les doigts de fée

S’affairent face au micro

Et transportent nos âmes

Vers des pays plus chauds.

L’averse a tout rafraîchi

Chair de poule, la Pocaï (peau-caille) Pourtant l’Andariega a mis le feu

Et la Diva Borda a réveillé les morts Du cimetière à deux pas.

Du-haut de Seda,

Ils s’éveillent à deux voix.

 

Patricia Morel

Festival Roulotte Tango

Firminy 28 mai 2023

 

 

Tangue, Ô, Firminy !

 

Tango, valses et milongas. Quintet à cordes

Qu’un tête-à-corps Composa

Entre un arrangement Et deux plats.

Compositeur.e,

Qu’on pose-auteur.e, Composteur.e.

Chacun.e dépose ses scories Et laisse faire, l’âme agit. Laissez-faire ...

Laissez Pfeiffer !

L’œil s’ouvre sur le monde Pulsation, Passion Caminando...

Le tambour gronde. L’alchimie du tango

Coup de cœur Chimie-Chango ! Coude au corps Alter-ego.

La Dame d’ici

a découvert sa magie. Et l’on se souviendra Toujours de Firminy.

 

Patricia Morel

Festival Roulotte Tango

Firminy 28 mai 2023 

Nos Partenaires