Lysandre Donoso

Bandonéoniste

Octave Octet

 

Lassé du monde de l'ingénieur et de ses matrices arides, Lysandre s'est enlacé aux matrices nourricières des muses des arts musicaux. pour ce geek accro des claviers, seul celui du bandonéon convient à ses talents tactiles. Tango ready, même avec une appli pour lire ses partitions sur sa tablette, il reste giga appliqué sur un jeu 20.0 passionné et pas plat, tonique de fait aux effets réels et pas virtuels. Disponible sur Roulott Store !!

 

Biographie

Né en 1990 de père chilien et de mère française, Lysandre Donoso commence à 6 ans son premier instrument, le violon, au Conservatoire de Lyon. Il entre l’année suivante dans la classe d’accordéon de Patricia Hivert jusqu’à son diplôme en 2009. Il se passionne alors pour le tango grâce au bandonéon hérité de son grand-père dont il va suivre l’enseignement de 2008 à 2011 avec Hervé Esquis. Il fonde son premier groupe “Nonino Quartet” et participe plusieurs années de suite au stage instrumental du festival de tango de Tarbes animé par l’Orchestre Silencio et Ramiro Gallo.

 

Il décide pendant l’été 2010 de se consacrer pleinement à la musique et d’arrêter ses études d’ingénieur à l’INP de Grenoble. Il prend des cours avec de célèbres bandonéonistes tels que Víctor Villena, William Sabatier et Per Arne Glorvigen. Il entre en 2011 dans le département Tango du Conservatoire Supérieur de Rotterdam (Codarts) où enseignent notamment Gustavo Beytelmann, Leo Vervelde et Víctor Villena.

 

Parallèlement à ses études il multiplie les expériences professionnelles avec l’Orchestre Silbando, le quartet El Compás, Roulotte Tango, Roberto Navarro, William Sabatier, l’Orchestre Silencio dirigé par Roger Helou (avec lequel il a enregistré le dernier album “...todo, menos la canción”), Lalo Zanelli, Juan Carlos Carrasco “H”, etc...

 

Il ne se limite pas à l’univers du tango. Il a accompagné pendant 2 ans une oeuvre théâtrale sur la vie de Frida Kahlo avec la compagnie Art Toupan. Il s’est aussi produit dans deux opéras de Kurt Weill et Bertolt Brecht : “Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny” avec l'orchestre du Capitole de Toulouse, et “L’Opéra de quat’sous” au Théâtre Déjazet à Paris. Il intervient comme soliste dans plusieurs projets européens tels que Mr McFall’s Chamber, Ballare : To Dance, la “Misa A Buenos Aires” de Martin Palmeri, etc...

 


Lysandre intervient dans les projets